Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
Dossier: les milices du pouvoir en Algerie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 21:21 (2011)    Sujet du message: Dossier: les milices du pouvoir en Algerie Répondre en citant

ANNEXE I
VICTIMES DES MILICES DE RELIZANE 
1. Exécutions sommaires : Nous avons recensé grâce au travail courageux de Mohamed Smaïn et des autres défenseurs des droits de l'homme et grâce aux témoignages des familles de victimes de Relizane et sa région, 34 cas d'exécutions sommaires opérées par les miliciens de la wilaya de Relizane :
  1. Abed Ahmed, 35 ans, demeurant à Djédioua (Relizane), a été enlevé avec son père Laïd, le 17 avril 1995 à 23 heures par le chef de la milice du village de Djédioua accompagné de membres de sa bande. Il a été retrouvé mort, ainsi que son père le lendemain matin dans un champ d'oliviers à la sortie nord du village. Son visage portait des traces de brûlures.
  1. Abed Laïd, 65 ans, restaurateur et son fils Ahmed demeurant à Djédioua (Relizane) ont été arrêtés le 17 avril 1995 à 23 heures, à leur domicile par le chef de la milice de ce village et sa bande. Il a été retrouvé mort ainsi que son fils, le lendemain matin, le visage brûlé dans un champ d'oliviers à la sortie nord de Djédioua.
  1. Amari Abdelkader, 60 ans, cheminot, sympathisant du FIS, demeurant à Relizane, enlevé de nuit en avril 1995 par des miliciens dirigés par leur chef et des militaires. Retrouvé mort à la périphérie de la ville.
  1. Aoun Youcef, âgé de 30 ans, handicapé, demeurant à Relizane, a été arrêté à son domicile le 23 mars 1995 à 22h par le chef de la milice de la ville, accompagné de membres de sa bande. La victime sera retrouvée morte le lendemain, le corps portant des traces de violence (tête écrasée et brûlures du corps) à 100 m du poste de la milice d'El Hmadna.
  1. Assli Benyassaâd, 36 ans demeurant rue Taki Ahmed à Djédioua, arrêté à son domicile le 17 avril 1995 par le chef de la milice du village, accompagné de son fils et d'autres miliciens. Retrouvé mort le lendemain dans un champs d'oliviers à la sortie nord du village, le visage défiguré par des brûlures.
  1. Azouz Redouane, 33 ans, demeurant à Relizane, arrêté a son domicile le 23 mars 1995 par le chef de la milice de la ville accompagné de ses hommes. Son corps sera retrouvé le lendemain matin à 100 m du siège de la milice de H'madna.
  1. Beldjillali Kamel, 27 ans, demeurant à Ammi Moussa (Relizane), universitaire, arrêté le 13 avril 1995 à 23h 25 à son domicile par le milicien B. accompagné de militaires. Retrouvé mort le 19 avril 1995 au lieu dit Boughaïden, dans la commune de Had Chekala. Il avait les poignets attachés par du fil métallique et le visage brûlé. D'autres corps ont été retrouvés sur le même lieu. Tous ont été enterrés par des habitants de Had Chekala. Les familles n'ont été informées que dix jours plus tard. L'officier responsable de cette arrestation est connu.
  1. Belgrinat Mohamed âgé de 40 ans, demeurant a Djédioua enlevé a son domicile le 17 avril 1995 à 20h30 par des miliciens du village et de Relizane. Retrouvé mort le lendemain matin a la sortie de Djédioua.
  1. Belkébir Adda, 32 ans, demeurant à Ouled Sidi el Mihoub (Djedioua, Relizane) enseignant de profession, arrêté à son domicile le 9 mars 1995 par la milice locale. Il sera retrouvé mort, deux jours plus tard, dans un champ à la sortie nord de Djedioua.
  1. Benabdallah Benada, 30 ans, originaire de la commune de Ouarziane (Relizane) a été arrêté par des gendarmes et des miliciens le 1er mai 1994 en représailles à la mort de gendarmes lors d'un attentat selon le témoignage de sa famille. Son cadavre sera retrouvé mutilé à la périphérie du douar.
  1. Benaïssa Abdelkader, 36 ans, demeurant à Ammi Moussa (Relizane), arrêté à son domicile le 12 avril 1995 par le milicien B. accompagné de militaires. Il a été porté décédé sur les registres de l'état-civil de la commune de Ammi Moussa par les gendarmes. Il aurait été enterré dans la localité de Meknassa par des habitants de la région qui auraient retrouvé son corps. La famille n'a jamais été informée.
  1. Benaïssa Benaïssa, 53 ans, demeurant à la cité de la DNC de Relizane, aurait été, selon le témoignage de sa famille, assassiné en avril 1995 devant la porte de son domicile par le chef de la milice et DEC en personne.
  2. Benatia Abed, 60 ans, employé dans un supermarché à Relizane, enlevé en avril 1995 par des miliciens en présence de leur chef et DEC de Relizane. Retrouvé mort à la périphérie de la ville.
  3. Boualem Miloud, 50 ans, commerçant, demeurant à Relizane, enlevé en avril 1995 par des miliciens de la ville dirigés par leur chef et DEC de Relizane. Retrouvé mort à la périphérie de la ville. Sa maison sera détruite en 1996 par la même bande qui l'avait enlevé auparavant.
  1. Bounab Mohamed, 27 ans, demeurant à Bendaouad, enlevé du domicile avec son père Bakhada le 03 mars 1995 par la milice de Relizane dirigée par son chef. Retrouvé mort ainsi que son père le lendemain de son enlèvement à la sortie du village.
  1. Bounab Bakhada, 51 ans, commerçant, demeurant à Bendaouad, enlevé ainsi que son fils Mohamed à son domicile le 3 mars 1995 à minuit par le DEC et chef de la milice de Bendaouad. Retrouvé mort ainsi que son fils le lendemain à la sortie du village de Bendaouad.
  1. Bouziane Ali, demeurant à Djédioua (Relizane), a été enlevé par la milice de la localité en 1995. Son cadavre sera retrouvé dans l'oued.
  1. Chaâba Mohamed, demeurant à Djédioua (Relizane), a été enlevé par la milice de la localité en 1995. Son cadavre sera retrouvé dans l'oued.
  1. Chahloul Salah, milicien, demeurant à Relizane, tué en février 1996. Officiellement, le crime est attribué aux « terroristes ». Le fils de victime accuse nommément le chef de la milice de Relizane d'être l'auteur de son assassinat.
  1. Chaïb Abdelkader, 24 ans, originaire de la commune de Ouarziane (Relizane) a été arrêté par des gendarmes et des miliciens le 1er mai 1994 en représailles à la mort de gendarmes lors d'un attentat. Son cadavre sera retrouvé mutilé à la périphérie du douar.
  2. Chebouti Abderrahmane, 30 ans, originaire de la commune de Ouarziane (Relizane) a été arrêté par des gendarmes et des miliciens le 1er mai 1994 en représailles à la mort de gendarmes lors d'un attentat. Son cadavre sera retrouvé mutilé à la périphérie du douar.
  3. Ferfouri Abdallah, 52 ans, marié, commerçant, demeurant à El Guettar-centre (w. Relizane), enlevé le 9 novembre 1994 à 22 h à son domicile par quatre civils armés qui se sont introduits chez lui. Deux des ravisseurs avaient pu été identifiés par la famille. Il s'agirait des chefs des milices de Djédioua et de Relizane, venus à bord d'une Peugeot 504. Le lendemain, son cadavre sera retrouvé au lieu dit Les Oliviers à Djédioua.
  1. Gueloua Mohamed, 31 ans, demeurant à Relizane enlevé à son domicile le 17 mars 1995 à 1 h du matin par le DEC de Relizane et sa milice, venus à bord d'un véhicule de marque Peugeot 505 appartenant à la commune de Relizane. Son cadavre sera retrouvé à la morgue de l'hôpital une semaine après son enlèvement.
  1. Kalai Bouabdallah, 32 ans, marié, demeurant à Djédioua (Relizane), ouvrier électricien à l'Etora , enlevé à son domicile dans la nuit du 17 au 18 avril 1995 par le chef de la milice de Relizane, portant une tenue militaire accompagné d'un civil armé. Sa famille apprendra qu'il serait mort et inscrit à l'état-civil de la mairie comme décédé le 18 avril 1995.
  1. Laazri Benaouda, 60 ans, professeur, tué le 9 juin 1994 lors d'un attentat devant son domicile alors qu'il était en compagnie de Benaïssa Abdelkader lui aussi mort sur le coup et de Benarbi Mokhtar, grièvement blessé. Les auteurs de l'attentat étaient des miliciens connus par les familles des victimes et les témoins de la scène. Ils circulaient à bord d'un véhicule de type Mazda, n° 385 - 48 à partir duquel, ils ouvrirent le feu sur leurs victimes.
  1. Madani Abed, 45 ans, demeurant à Djédioua (Relizane), arrêté a son domicile le 17 avril 1995 à 02 h par les chefs des milices de Djédioua et de Relizane, accompagnés de plusieurs miliciens. Retrouvé mort le lendemain matin à la sortie de Djédioua, le visage brûlé.
  1. Mahi Baghdad, 36 ans, demeurant à Djédioua (Relizane), enlevé à son domicile le soir du 09 mars 1995 par des miliciens. Son cadavre sera retrouvé, deux jours après son arrestation, dans un champ à la sortie de Djédioua.
  1. Mehdaoui, 70 ans, gardien dans un hammam de Relizane, enlevé en avril 1995 par le chef de la milice de la ville, accompagné de ses hommes. Retrouvé mort à la périphérie de la ville.
  1. Mouloud Dahmane, 50 ans, demeurant à Relizane, aurait été tué en avril 1995 vers 19 heures lors d'un attentat perpétré au centre-ville par des miliciens circulant à bord d'un véhicule Mazda selon le témoignage de sa famille.
  1. Ouridi Lahbib, demeurant à Djédioua (Relizane), a été enlevé par les miliciens du village en 1995. Son cadavre sera retrouvé le lendemain matin dans l'oued.
  1. Rezzag Benaouda, demeurant sur la route de Sidi M'Hamed Benali (Relizane), commerçant, enlevé de nuit en avril 1995 par des miliciens de Djédioua menés par leur chef. en présence de leur chef. Retrouvé mort à la périphérie de la ville.
  1. Salem Mohamed, 42 ans, Imam, demeurant à El Guettar (w. Relizane), enlevé le 9 novembre 1994 à 22 h à son domicile par 4 personnes armées dont deux en civil identifiées (responsables de la DEC et miliciens de Djédioua), venues à bord d'une 504 et d'une Fiat rouge. Le 10 novembre, son cadavre sera retrouvé à Djédioua au lieu dit les Oliviers.
  1. Smaïn Benkhedda, 36 ans, journalier, arrêté en plein jour au marché de Relizane en avril 1995 par des miliciens menés par leur chef et DEC de Relizane et les services de la police. Dix jours après, son cadavre sera retrouvé à Guerboussa, à 30 km de Relizane.
  1. Smaïn M'Hamed, 24 ans, demeurant à Relizane, enlevé en avril 1995 par des miliciens menés par leur chef et DEC de Relizane. Retrouvé mort à la périphérie de la ville.

2. Les disparitions forcées :
La wilaya de Relizane, compte 198 « disparus » inscrits auprès de la section locale de la LADDH. Il s'agit bien sûr d'un chiffre non exhaustif. Quatre vingt dix sept (97) d'entre eux ont été enlevés par la milice locale dans l'ensemble de la wilaya et 58 pour la seule ville de Relizane. Ce qui signifie que près de la moitié des « disparitions » l'a été par les bandes de miliciens de la région.
Auteurs  
Nombre 
% 
Miliciens 
97 
48 % 
Police  
33 
17 % 
Sécurité militaire 
27 
14 % 
Militaires 
22 
11 % 
Gendarmes 
17 
09 % 
Groupes armés d'opposition 
02 
01 % 
Total 
198 
100 % 
Dans notre travail de recensement, nous avons pu retrouver quant à nous, 88 cas de « disparitions » dont seraient responsables les miliciens de la région :
  1. Abdelhadi Ali, 40 ans, enlevé le 1er novembre 1995 par les miliciens de Relizane
  1. Aïche Djillali, 37 ans, enlevé le 08 avril 1995 dans la commune de Hamri (Relizane) par des miliciens.
  1. Aïssaoui Rachid, 31 ans, enlevé le 16 août 1994 par les miliciens de Relizane.
  1. Akeb Sadek, 26 ans, enlevé le 12 janvier 1995 par les miliciens à Relizane
  1. Ameur Mohamed, 51 ans, enlevé le 04 janvier 1995 à Bendaouad (Relizane) par des miliciens et des gendarmes.
  1. Amrani Bouziane, 47 ans, enlevé le 06 août 1994 par des miliciens à Relizane.
  1. Aroui Miloud, 41 ans, enlevé en 1995 par des miliciens à Relizane.
  1. Azzi Mohamed, 44 ans, demeurant à Djédioua (Relizane), enlevé par la milice du village le 4 avril 1995 selon le témoignage de sa famille.
  1. Baghdadi Ali, 41 ans, enlevé le 23 août 1996 par les miliciens à Relizane.
  1. Baz Belkacem, demeurant à Djédioua (Relizane), enlevé le 4 avril 1995 par la milice du village.
  1. Bekhti Larbi, 44 ans, enlevé le 9 novembre 1994 par les miliciens de Relizane.
  1. Beladhane Abdelkader, 30 ans, enlevé le 14 mai (ou14 décembre) 1995, par des miliciens et des militaires à Relizane selon le témoignage de sa famille.
  1. Belalia Abderrahmane, 65 ans, enlevé le 5 octobre1996 par les miliciens de Relizane.
  1. Belhaïk Djelloul, 45 ans, enlevé le 16 mars 1995 par la milice de Relizane.
  1. Belkadi Abdelkader, âgé de 65 ans enlevé en 1996 par la milice de Relizane.
  1. Belouz Lakhdar, 25 ans, enlevé le 24 juillet 1995 par la milice de Relizane.
  1. Benmériem Boudjemaâ, 24 ans, enlevé le 22 mars 1995 par des miliciens à la cité Zaghloul de Relizane.
  1. Bensaâd Benaouda, 21 ans, enlevé en 1995 à la Cité Zaghloul de Relizane par des miliciens.
  1. Bensaha Aoued, 49 ans, enlevé le 28 janvier 1995 à Relizane par des miliciens accompagnés d'agents de la sécurité militaire.
  1. Bensatal Aoued, 21 ans, enlevé le 22 août 1996 par la milice de Relizane.
  1. Benahmed Habib, 60 ans, enlevé le 4 juillet 1996 par la milice de Relizane.
  1. Benali Rached, 32 ans,  enlevé le 1er février 1995 à Chmérik par des miliciens et des agents de la SM.
  1. Benarbia Abdelkader, 63 ans, enlevé le 1er novembre 1996 à Bendaouad (Relizane) par des miliciens.
  1. Benarbia Menouar, 25 ans, enlevé le 1er novembre 1996 à Bendaouad (Relizane) par des miliciens.
  1. Benchaïab-Draa Mohamed, 65 ans, enlevé le 23 août 1996 par la milice de Relizane.
  1. Bendella Nacer, 63 ans, enlevé le 26 septembre 1996 par la milice de Relizane.
  1. Benhamou Abdallah, 51 ans, enlevé le 06 juin 1995 à Sidi M'hamed Benaouda (Relizane) par des miliciens.
  1. Benmelka Mohamed, 32 ans, enlevé le 23 juillet 1995 par la milice de Relizane.
  1. Bensetti Abdelkader, 42 ans, enlevé en août 1995 par la milice de Relizane.
  1. Benyahia Abdelkader, 55 ans, demeurant dans la commune de Zemmoura (Relizane), militant du FIS, enlevé à son domicile le 6 août 1995 à 4h 30 par des individus en civil en présence de ses filles et de son épouse. Il avait été suivi auparavant par des individus armés de la milice de la région et il s'en était plaint au maire de la commune. Son épouse a fait une déclaration à ce dernier le 8 août 1995. La famille a changé de domicile après l'enlèvement. Par la suite, la maison a été détruite par les miliciens qui avaient déjà intimidé la famille avec des graffitis la traitant de «terroriste ». Trois fils de la victime ont également été enlevés et sont portés disparus selon ses proches.
  1. Benyamina Menouar, 50 ans, enlevé le 13. Mai 1996 par des miliciens de Relizane
  1. Berkaoui Lazreg, 43 ans, enlevé le 3 août 1995 par des miliciens de Relizane
  1. Bettahar Belkacem, 46 ans, enlevé le 24 octobre 1994 par des miliciens à Bendaouad (Relizane).
  1. Bouabdallah Chikh, 38 ans, enlevé en 1994 par des miliciens de Relizane
  1. Boudjella Adda, 39 ans, enlevé le 16 octobre 1995 par des miliciens de Relizane
  1. Boulenouar Ahmed, 41 ans, enlevé le 17 avril 1995 par les miliciens de Djediouia (Relizane).
  1. Bounab Abdallah, 44 ans, enlevé le 4 septembre 1994 par des miliciens de Relizane
  1. Bouras Ahmed, 31 ans, enlevé le 2 octobre 1996 par des miliciens à El-Hmadna (Relizane).
  1. Bousaïd Faouzi, 30 ans, enlevé le 01 novembre 1993 par des miliciens de Relizane.
  1. Bouzouina Mahmoud, 41 ans, enlevé le 15 août 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Brahimi Abdallah, 31 ans, enlevé le 13 mai 1995, par des militaires et des miliciens de Relizane
  1. Chaïb Lazrag, 42 ans, enlevé le 16 août 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Charef Moussa, 37 ans, enlevé le 16 août 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Chari Mohamed, 31 ans, enlevé le 09 avril 1995 par des miliciens à Djediouia (Relizane).
  1. Cherifi Ali enlevé en 1997 par le chef de la milice et DEC (maire désigné) de Relizane
  1. Dahibi Ahmed, 33 ans, enlevé en 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Derouiche Abdelkrim, 31 ans, demeurant à Relizane est enlevé le 22 août 1996 à son domicile par le chef de la milice de la ville et président de la Délégation exécutive communale (maire désigné) accompagné de ses hommes, venus à bord d'un véhicule appartenant à la sécurité militaire, selon le témoignage de sa famille. Le surlendemain, le chef de la milice et sa bande enlèveront son frère Benatia.
  1. Derouiche Benatia, 33 ans, marié et père de deux enfants, employé à la Cnasat, domicilié à Relizane, ex-membre du SIT (syndicat islamique du travail) est enlevé le 24 août 1996 par le chef de la milice locale et président de la Délégation Exécutive Communale accompagné de ses hommes et de militaires.
  1. Djaafar Mohamed, 43 ans, marié et père de 7 enfants, électromécanicien, demeurant à Djédioua (Relizane), enlevé le 8 octobre 1996 par des miliciens dirigés par leur chef et DEC (maire désigné) du village.
  1. Djidjeli Nacereddine, demeurant à Djédioua (Relizane), ancien maire élu du FIS de Djédioua a été enlevé en 1995 à son domicile par le chef de la milice locale.
  1. Farès Djilali, 19 ans, célibataire, sans profession, résidant à Ouled Ayache (Relizane). Enlevé le 5 août 1996 sur la route de Djédioua par des miliciens en présence de deux témoins connus de la famille. La camionnette dans laquelle il circulait a été saisie. Les miliciens étaient au nombre d'une vingtaine et parmi eux figuraient Abed Mohamed, Tabtoub Abdelkader et Karousi Hacène selon le témoignage de sa famille.
  1. Fellahi Ahmed, 40 ans, marié, veilleur de nuit au souk el fellah de Djédioua (Relizane), demeurant dans la commune de Hamri (w. Relizane), enlevé le 28 août 1995 devant le siège de la mairie de Djédioua en présence de son fils Belkacem par des policiers et le président de la DEC et chef de la milice locale.
  1. Ferfouri Abdallah, 52 ans, enlevé le 9 novembre 1994, par des miliciens de Relizane. Des rumeurs ont fait état de son exécution.
  1. Frih Djillali, 25 ans, enlevé le 17 août 1996 par des miliciens de Relizane.
  1. Frih Mustapha, 29 ans, marié, infirmier de profession, demeurant à Relizane, arrêté le 17 août 1996 à 23 h à Relizane chez son voisin Haou Ali par des miliciens et des membres de la SM.
  1. Gherbaoui Abdelkader, 35 ans, enlevé le 08 avril1995 à Djediouia par des miliciens.
  1. Guenoune Mohamed, 32 ans, enlevé le 25 mars 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Hadj Abed Saïdane, 48 ans, enlevé en septembre1996 par des miliciens de Relizane.
  1. Haïk Djelloul, 45 ans, enlevé le 16 mars 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Haloui Mohamed, 40 ans, marié, gardien d'école à Relizane, arrêté le 8 avril 1995 à 1 h du matin à son domicile par des membres de l'armée et de la milice cagoulés. L'arrestation a été effectuée sur ordre du chef de la milice de Djediouia.
  1. Kacem Mokdad, 46 ans, enlevé le 21 décembre 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Khaldi Amar, 44 ans, enlevé le 16 août 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Lahmer Abdou Noureddine, 41 ans, enlevé le 16 août1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Lakehal Mohamed, né le 10 août 1935, marié, demeurant dans la commune de Béni Dergoun (Relizane), arrêté le 7 Août 1996 à 9 h du matin à son domicile par le chef de la milice de Djedioua accompagné de membres de sa bande.
  1. Mabrouk Mohamed, enlevé en 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Madani Messaoud, 45 ans, enlevé le 7 avril 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Madjadi Saïd, 47 ans, enlevé le 16 août 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Mahdaoui El Hadj, 34 ans, enlevé le 21 décembre 1993 par des miliciens de Relizane.
  1. Mamache M'hamed, 27 ans, enlevé le 03 février 1995 à Bendaouad (Relizane) par des miliciens et des gendarmes.
  1. Medjeded Abdelkader, 63 ans, enlevé le 17 mars 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Merzous Aoued, 35 ans, enlevé en août 1995 par des miliciens et des militaires à Relizane.
  1. Miloud-Ameur Mohamed, 51 ans, célibataire, sans profession, demeurant à Meriema (Relizane), enlevé le 28 octobre 1995 à 13 h par deux miliciens dont un nommé D. A. dit Ould Malih et trois autres civils qui seraient peut être des membres de la SM de Relizane et venus à bord d'une Toyota.
  1. Miloud-Ameur Mokhtar, 18 ans, célibataire sans profession, résidant à Bendaouad (Relizane), enlevé le 10 août 1995 à 14 h à la ferme Kaid Ameur, où son oncle avait loué une terre. Les auteurs de l'enlèvement seraient des militaires et des civils accompagnés de deux miliciens connus, qui sont D. A. et F. M., venus dans des véhicules de l'armée.
  1. Mohammedi Mohamed, 61 ans, enlevé le 5 octobre 1996 par des miliciens de Relizane.
  1. Rachedi Mohamed (ou Abdelkader), né en 1924, marié, agriculteur, demeurant à Relizane, arrêté le 2 août 1995 à 2h du matin à son domicile qui avait été encerclé par la milice de Relizane.
  1. Reguieg Ahmed, 42 ans, enlevé le 15 janvier 1996 par des miliciens de Relizane.
  1. Saidane El Hadj Abed, 48 ans, marié et père de 7 enfants, commerçant, responsable du bureau des fils des Chouhadas (fils des martyrs de la guerre de libération), demeurant à Relizane, arrêté le 9 septembre 1996 à 9h du matin devant son magasin par le chef de la milice de la ville et des membres de sa bande.
  1. Salem Mohamed, 42 ans, enlevé le 9 novembre 1994 par des miliciens de Relizane.
  1. Satal Adda, 76 ans, marié, agriculteur, demeurant au douar Ouled Mohamed (Relizane), enlevé le 2 août 1996 vers 17 h devant son domicile par le chef de la milice de Relizane et ses hommes.
  1. Seghier Nour Eddine, 34 ans, enlevé le 14 mars 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Smaïn Fodhil, 47 ans, enlevé le 16 octobre 1997 par des miliciens de Relizane.
  1. Sminat Habib, 26 ans, marié, enseignant au Douar Ouled Aicha, commune de Djédioua. Enlevé la nuit du 19 au 20 août 1995 de son domicile par les miliciens à Ouled Sidi Amor, commune de Djédioua en présence de son frère Adda et de son voisin Bounif Abdelkader. Les miliciens responsables de l'enlèvement sont selon le témoignage de sa famille : Boukhatem, Laribi, Mosrane et Tabtoub.
  1. Souidek Abed, âgé de 50 ans, enlevé le 21 décembre 1995 par les miliciens de Relizane.
  1. Tirés Saïd, 28 ans, enlevé le 8 avril 1995, par des militaires et miliciens de Relizane.
  1. Yahia Tenfir Ahmed ; 56 ans, enlevé le 05 août 1995 par des miliciens de Relizane.
  1. Yahia Tenfir Djelloul, né le 26 février 1963, marié, agent de bureau, résidant à Bendaouad, Relizane, enlevé sur son lieu de travail (mairie de Bendaouad) le 6 octobre 1995 à 10 h par le milicien D. Ahmed qui travaille avec les militaires du secteur, chargé du « sale boulot » selon le témoignage de sa famille. Il a été conduit à la caserne du secteur avec d'autres prisonniers.
  1. Yahiaoui Hadj Ahmed, 26 ans, enlevé le 28 novembre 1996 par les services de sécurité et les miliciens de Relizane.
  1. Ziane Kolaï Rachid, 40 ans, enlevé le 16 mars 1995 par des miliciens de Relizane.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Mar - 21:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com