Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
provocs du 12/02/2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Ven 18 Fév - 17:48 (2011)    Sujet du message: provocs du 12/02/2011 Répondre en citant

« Bouteflika machi Moubarak (Bouteflika n'est pas Moubarak) », scandait un petit groupe de personnes samedi 12 février pendant la marche à laquelle a appelé la coordination nationale pour le changement et la démocratie. Abrités sous un abris-bus, ces « perturbateurs » sont accusés de « baltagias du pouvoir ». Qu’en pense-t-il ?


« Nous étions ni payé, ni instrumentalisé », assurent à DNA certains jeunes du quartier du 1er mai qui avait participé à cette mini-contre manifestation. « C’est vrai ! Il y avait le président d’une association proche du maire de Sidi M’hamed , le barah ( troubadour ) des campagnes électorales qui a tenté avant et pendant la manifestation de nous charger contre les manifestants, mais ces gens la nous les connaissons. Ce sont des kawadine eddoula ( des mouchards du gouvernement) » avoue Salah 32, chauffeur clandestin à la place du 1er Mai.
Karim, vendeur de cigarette, continue sur la même lancée : « Des policiers nous ont intimidé les jours qui ont procédé la manifestation. Ils ont menacé de mettre fin à notre business, si nous ne faisions pas de chahut pendant la marche. Mais ca ne marche plus ce genre de choses », confie Karim.
Karim et Salah avouent avoir perturbé le rassemblement mais ont fini par rallier les manifestants. « Nous avons rejoints quelque heures plus tard les manifestants, nous partageons les mêmes préoccupations Nous voulons que les choses changent  dans ce pays », se justifie Karim.
Salah se contrit : « Nous sommes désolés, nous savons que cela a été négatif pour les organisateurs, tous les medias ont parlé de nous, nous sommes qualifiés de baltagia alors qu’en réalité nous sommes juste sorti pour apporter un peu de piment  à la manifestation. Nhabou el houl yak kho ( nous  aimons faire de l’ambiance mon frère », avoue encore Salah.
La trentaine de jeunes qui avaient chahuté le rassemblement de l’opposition samedi 12 en scandant des slogans favorables au président Bouteflika avait enfin fini par rallier la manifestation.
Le journal arabophone Ennahar rapportait jeudi 17 février que les habitants du quartier du 1er mai à Alger, la place où s’est tenue le rassemblement , ont adressé, via le comité du quartier une lettre au ministre de l’Intérieur  demandant d’interdire la marche de demain et menaçant de s’en prendre aux manifestants si l’Etat l’autorisait.
Selon des jeunes du quartier rencontrés mercredi, cette missive n’engage que la ou les personnes qui l’ont envoyée au ministère. « Nous ne sommes pas concernés, ni de prés ni de  loin, et nous ne sommes pas partie prenante de cette initiative, explique Salah. Encore une fois ces gens là on nous les connaissons. »


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév - 17:48 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com