Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
Le directeur d’Air Algérie : «Au Premier ministère, on complote pour obtenir ma tête»

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 17:40 (2011)    Sujet du message: Le directeur d’Air Algérie : «Au Premier ministère, on complote pour obtenir ma tête» Répondre en citant

« Il est dans son bureau ce matin en réunion avec des cadres de la compagnie. Hier il était encore dans son bureau. C’est tout ce que je peux vous dire. » Au téléphone, un des collaborateurs du PDG d’Air Algérie est sans ambages : Il est toujours en poste. Voilà qui met fin aux rumeurs sur la démission ou le limogeage du PDG d’Air Algérie, Abdelouahid Bouabdelhah.


Le patron de la compagnie algérienne dont on disait hier qu’avait jeté l’éponge finalement toujours à la tête de l’entreprise. Plusieurs titres de la presse algérienne dont DNA avaient indiqué lundi 7 et mardi 8 mars que le PDG d’Air Algérie avait quitté son poste.
Selon des informations concordantes obtenues par DNA,le directeur de la compagne aiérienne a tenu une réunion  récemment avec une quinzaine de cadres de la compagnie au cours de laquelle il aurait dit « J’en ai marre. Je vais démissionner ».
Lundi, une forte rumeur, finalement relayée par certains journaux, avait circulé à Alger sur le départ de M. Bouabdellah. Toutefois, les circonstances de ce départ étaient confuses. Certains évoquaient une démission alors que d’autres faisaient état d’un limogeage.
Les informations obtenues dans la soirée du lundi par DNA de plusieurs sources disaient ceci : Abdelouahid Bouabdellah avait claqué la porte. Il l’a fait savoir à une quinzaine de cadres. Son éventuel remplaçant à ce poste,  le délégué d’Air Algérie à Paris, n’a pas été contacté pour la succession.
Dans la soirée du lundi et dans la matinée du mardi, nous avons tenté d’entrer en contact avec l’intéressé pour confirmer ou infirmer les informations, mais ni lui ni son secrétariat n’étaient injoignables. Au département de la communication d’Air Algérie, la réponse est sèche mais courtoise : « Nous ne sommes pas habilités à communiquer sur ce sujet. Voyez directement avec la direction générale. »
Mardi après-midi, la compagnie n’a pas encore communiqué sur les informations parues dans la presse. En revanche, le PDG d’Air Algérie s’est confié dans les colonnes de notre confrère El Khabar.
Que dit-il dans El Khabar ?
M. Bouabdellah, 58 ans, nommé à la tête d’Air Algérie en mars 2008, affirme être victime d’un complot ourdi dans les bureaux du Premier ministre Ahmed Ouyahia. Si l’identité du présumé comploteur n'a pas été livrée, il ne livre pas moins des détails sur ce complot.
«Il y a une situation d’instabilité que des lobbies veulent imposer au sein de la compagnie dirigés par un responsable d’une structure dépendant du 1er ministère qui s’est autoproclamé directeur parallèle», a-t-il expliqué.
Puis, il explicite les détails de cette conspiration dont l’objectif est d’obtenir sa tête. Ce responsable « organise des réunions au sein de sa structure avec des cadres de la société écartés et d’autres mutés qui s’opposent aux réformes que notre direction a entamé conformément aux directives de la Présidence de la République et du 1er ministère (…) Ce responsable qui se dit influent a mobilisé des pilotes et des travailleurs d’Air Algérie pour mener des grèves et des mouvements de protestation pour paralyser les activités de la compagnie et afin de m’obliger à démissionner ».
En résumé : L’actuel PDG gène des intérêts, on fait tout pour le dégager de son poste. Lui refuse de se soumettre.
Si M. Bouabdellah est resté vague sur la nature du complot, l’identité et la nature des lobbies et du présumé comploteur tapi dans l’ombre du Premier ministère, ces propos sont tout de même graves.
Graves parce qu’ils mettent en cause directement le Premier ministre Ahmed Ouyahia. C’est sous la tutelle de ce dernier, affirme M. Bouabdellah, que se trame le complot présumé contre le directeur de la première compagnie aérienne en Algérie,3,7 millions de voyageurs en 2009 et un chiffre d’affaires de 58 milliards de DA (804 millions de dollars).
Graves parce qu’ils décrivent un climat de suspicion, de « complotite » et de luttes de clans au sein d’une entreprise publique qui non seulement détient le monopole sur le transport aérien sur le  territoire national mais détient des parts de marché conséquentes dans le secteur du transport aérien entre l’Europe et l’Algérie.
Cela étant dit, Le PDG d’Air Algérie n’est-il pas lui-même en train de régler des comptes, par presse interposée, avec des parties occultes ? La question mérite d’être posée dans la mesure où il se garde de nommer directement ceux ou celles maniganceraient pour le déstabiliser.
Mais en ciblant directement le cabinet du Premier ministre, du moins son entourage immédiat, le PDG d’Air Algérie a pointé du doigt les responsables politiques d’une telle situation.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Mar - 17:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com