Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
La déchéance après la chute

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Tunisie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Ven 18 Fév - 18:56 (2011)    Sujet du message: La déchéance après la chute Répondre en citant

Les dictateurs sont comme des poissons qui hors de l’eau, ne respirent plus et meurent. Hors du pouvoir, les dictateurs déprissent vite. L’ex-président tunisien Ben Ali très malade ? Selon le journaliste Nicolas Beau, spécialiste de la Tunisie et co-auteur du libre « La Régente de Carthage », l'ancien chef d’Etat tunisien Zine El Abidine Ben Ali aurait été victime d'une attaque cérébrale. Moubarak n’est pas mieux loti. Selon diverses sources, il se laisse mourir.


 
Transporté d'urgence à l'hôpital, Ben Ali trouverait serait dans le coma. « D'après les confidences de source totalement sûre obtenues à Tunis, l'ancien président tunisien Ben Ali, qui se trouve en Arabie Saoudite, vient d'être victime d'une attaque cérébrale et transporté d'urgence à l'hôpital de Djedda », affirme le journaliste dans son blog.
L'ex-chef de l'Etat aurait été admis dans cet établissement sous une fausse identité, pour raison de sécurité, selon Nicolas Beau. Son état serait jugé « très inquiétant ».
Agé de 74 ans, Ben Ali a fuit la Tunisie vendredi 14 janvier après 23 ans de pouvoir.  L’Arabie Saoudite lui a accordé l’asile ainsi qu’à sa famille. Selon diverses sources l’ex- homme fort de Tunis souffre également d’un cancer de la prostate.
Moubarak ne se soigne plus et veut se laisser mourir
Chassé du pouvoir le 11 février par une révolution populaire, l'ancien président égyptien Hosni Moubarak a « baissé les bras », ne « va pas bien » et ne pense plus qu'à mourir dans sa résidence de Charm el Cheikh, a déclaré mercredi un responsable saoudien.
Après avoir a remis hâtivement ses pouvoirs à l'armée, le vieux raïs de 82 ans a gagné la station balnéaire de la pointe sud du Sinaï, sur les rives calmes de la mer Rouge, à portée de vue des côtes saoudiennes.Selon le responsable saoudien, le royaume wahhabite s'est proposé d'accueillir Moubarak, dont la santé est fragile depuis plusieurs années, notamment depuis une ablation de la vésicule biliaire subie il y a un an en Allemagne, mais il a décliné l'invitation.
Folles rumeurs sur le décès de l'ex-raïs
Moubarak est résolu à terminer ses jours en terre d'Egypte, comme il l'a déclaré lors de ses interventions durant la révolte de la place Tahrir au Caire, tout en assurant, alors, ne pas vouloir quitter le pouvoir avant l'échéance en septembre de son mandat présidentiel.
Depuis 24 heures des rumeurs sur son état de santé, voire de sa mort, circulent au Moyen-Orient mais elles ont été démenties par des sources proches de sa famille, qui se trouve à ses côtés à Charm el Cheikh.
Le quotidien à capitaux saoudien Ach Chark al Aoussat a assuré mardi sur son site internet que son état de santé s'était « sérieusement dégradé »mais qu'il « refusait de recevoir le traitement médical requis" en retournant se faire soigner en Allemagne.
« En fait, il a baissé les bras et veut mourir à Charm. »
« Il n'est pas mort mais il ne va pas bien et il refuse de partir », a confirmé le responsable saoudien, qui entend conserver l'anonymat. « En fait, il a baissé les bras et veut mourir à Charm. »
Moubarak a répondu au téléphone mardi après-midi à un interlocuteur, qui souhaite lui aussi rester anonyme, et a assuré qu'il allait « bien ».
Ces dernières années, Moubarak a passé de plus en plus de temps à sa résidence de Charm el Cheikh, dont il apprécie l'air pur et la bise marine, et y avait pris l'habitude d'y accueillir ses visiteurs étrangers et des réunions internationales portant sur le conflit du Proche-Orient.
Son 'exil doré' dans cette station prisée des touristes étrangers est sans doute à l'origine d'une des principales critiques formulées par ses détracteurs, qui lui reprochaient sa perte de contact avec les problèmes quotidiens des Egyptiens, dont plus d'un cinquième vivent au Caire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév - 18:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Tunisie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com