Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
Les principales propositions des acteurs politiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 21:22 (2011)    Sujet du message: Les principales propositions des acteurs politiques Répondre en citant

Les principales propositions des acteurs politiques
Réforme institutionnelle, révision de la constitution, assemblée constituante…

Depuis une dizaine de jours, et avec la demande adressée aux partis de l'alliance présidentielle (FLN, RND, MSP) par le président Abdelaziz Bouteflika de faire des propositions sur une révision de la constitution, l'ensemble de la classe politique prend position. Adaptation de la constitution existante au nouveau contexte politique national et régional ou changement total de gouvernance vers une démocratisation réelle du régime, chacun avance ses pions. Sans changement de dernière minute, Ahmed Ouyahia va s’exprimer sur l’ENTV. État des lieux des propositions.


Front de Libération Nationale (FLN)
 
Le parti d'Abdelaziz Belkhadem, dont Abdelaziz Bouteflika est le président d’honneur, est favorable à des réformes politiques profondes mais s'oppose à l'installation d'une assemblée constituante. Pour le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, « on ne peut pas revenir au point zéro, comme si l’Algérie n’avait pas d’institutions. Et puis, celui qui veut instaurer une Assemblée constituante, qu’il draine les citoyens autour de lui pour porter et concrétiser son projet ». Pour lui, les réformes doivent essentiellement concerner les lois électorales et la liberté de la presse. « La période qui nous sépare des prochaines législatives prévues en 2012 sera consacrée à la révision des lois électorales et sur les partis politiques, ainsi que du code de l'information », a‑t‑il ainsi indiqué. Mais en coulisses, le FLN n'exclut pas que le président de la République annonce une dissolution du Parlement.
 
 
Rassemblement National Démocratique (RND)
 
En bon partenaire de l'Alliance présidentielle, il est sur la même ligne que le FLN, pour un refus d'une assemblée constituante. « Accepter une telle proposition reviendrait à effacer d’un trait tout ce qui a été entrepris en Algérie depuis l’indépendance », a déclaré Miloud Chorfi, porte‑parole du RND.
 
 
Mouvement de la Société pour la Paix (MSP)
 
Le MSP est favorable à une révision de la Constitution mais ne s'est pas prononcé sur le contenu de cette révision. Bougherra Soltani a simplement déclaré qu'elle « devrait inclure la limitation du mandat présidentiel à deux fois cinq ans ». Selon lui, les réformes doivent être réalisées par des personnalités politiques qui ne sont pas au pouvoir maintenant. En revanche le parti n'a pas encore publiquement accepté ou refusé l'idée d'une assemblée constituante.
 
 
Parti des Travailleurs (PT)
 
Ce n'est pas nouveau. Le PT de Louisa Hanoune réclame depuis longtemps la mise en place d'une assemblée constituante. Elle est « seule capable de réviser la constitution, de définir les prérogatives de chaque institution et de sortir le pays de la crise », a ainsi récemment affirmé Louisa Hanoune. Selon elle, « le parlement actuel n'est pas habilité à amender la constitution car il relève de l'ancien système ». Le PT souhaite également la tenue d'élections législatives anticipées avant 2012. Sur le contenu de la réforme institutionnelle, le parti souhaite la création de comités populaires qui auront pour mission de recueillir les revendications de la population dans toutes les communes du pays pour les transmettre aux instances nationales.
 
 
Front des Forces Socialistes (FFS)
 
Le parti de Hocine Aït Ahmed est favorable à un changement radical des institutions par la désignation d'une assemblée constituante. Il est « léger de croire qu’il suffirait de dissoudre des institutions ou des partis pour que sortent de leurs décombres d’autres institutions et d’autres partis tous prêts pour un usage démocratique », a‑t‑il affirmé, s'opposant ainsi clairement au projet du président Boutefllika de se contenter de dissoudre les assemblées élues. Cette assemblée constituante doit être « librement élue par des Algériens libres », a‑t‑il précisé.
 
 
 
Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD)
 
Le RCD a exprimé ses positions en tant que membre de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie  (CNCD), tendance partis politiques. Les membres de la CNCD se sont ainsi prononcés pour la tenue d'une « conférence nationale qui aura pour mission de désigner un conseil national de transition démocratique » afin de « dissoudre toutes les institutions élues, nommer un gouvernement de transition pour gérer les affaires courantes et engager le pays dans une refondation nationale dont la clé de voute sera la rédaction d'une constitution qui sera proposée au peuple algérien par voie référendaire ». Ils n'ont toutefois pas précisé si cette « conférence nationale » aura la forme d'une assemblée constituante. La CNCD a de plus donné des précisions sur la future constitution qu'elle appelle de ses vœux. Elle devra consacrer l'égalité homme‑femme, le respect des libertés individuelles et collectives, la séparation du politique et du religieux, le caractère national et officiel des langues arabe et amazighe, l'alternance démocratique au pouvoir, etc.
 
 
Alliance Nationale pour le Changement (ANC)
 
Cette alliance, menée par l'ancien chef du gouvernement Ahmed Benbitour et plusieurs mouvements de tendance islamique et conservatrice, revendique une révision de la constitution, emmenée par « six personnalités nationales crédibles » –sans préciser lesquelles en trois étapes. La première se situe sur le plan médiatique pour « convaincre les Algériens que nous sommes entrés dans la phase du changement ». Cela nécessite au préalable l’instauration d’une « véritable liberté d’expression » et « l’ouverture du champ politique, de l’autorisation de nouveaux partis politiques et de la levée réelle de l’état d’urgence ». La deuxième étape est la création d'un gouvernement de transition « pour une période de 12 mois avec comme objectifs la préparation d’élections présidentielles anticipées et de législatives ainsi qu’un référendum pour une nouvelle constitution ».
 
 
Front National Algérien (FNA)
 
Le parti de Moussa Touati a gelé ses activités à l'APN et appelle à la dissolution des assemblées élues, dont le Conseil de la Nation. En revanche, le FNA ne s'est pas clairement positionné sur une révision de la constitution. Mais Moussa Touati a d'ores et déjà rejeté l'idée d'une assemblée constituante. Il faut au préalable définir la nature du régime politique, présidentiel, parlementaire ou semi‑présidentiel, a‑t‑il dit.
 
 
Abdelhamid Mehri (ancien SG du FLN)
 
L'ex‑cacique du FLN est revenu sur la scène médiatique et politique pour réclamer le changement radical du système en place. Il est favorable à la révision de la constitution qui instaurerait « un changement des fondements de gouvernance ». Pour lui, cela passe par une concertation large de toutes les forces politiques et la création d'un « congrès national général », qui définira la feuille de route du changement politique dans le pays.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Mar - 21:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com