Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
Karim Tabbou à Lyon: “Le pouvoir continue d’empêcher toute jonction entre ces mouvements sociaux et leur expression politique”

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 22:18 (2011)    Sujet du message: Karim Tabbou à Lyon: “Le pouvoir continue d’empêcher toute jonction entre ces mouvements sociaux et leur expression politique” Répondre en citant


 
Intervention  du premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, lors du meeting de solidarité avec les peuples du Maghreb qui a eu lieu le vendredi 15 avril dans la ville de Lyon.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 
Merci de m’inviter à ce meeting de solidarité avec le Maghreb.  
  
Les organisateurs de cette manifestation sont les pionniers de relations nouvelles entre le Nord et le Sud de la Méditerranée. Ils montrent leur foi dans l’universalité des droits humains tant pour les individus que pour les peuples et les sociétés.  
  
Europe-écologie est un partenaire de choix pour les méditerranéens de la rive Sud. L’écologie c’est aussi la démocratie, la liberté et le développement humain   
  
L’intitulé du meeting est significatif : Solidarité avec le Maghreb, c'est-à-dire, solidarité avec chaque pays qui le compose, mais en même temps, solidarité avec une région, où la communauté de destin est une réalité même si l’histoire contemporaine peut laisser penser le contraire.  
  
Aujourd’hui, dans la région du Maghreb, la nécessité se fait sentir, de plus en plus pressante auprès des populations, de voir s’intensifier les échanges, se multiplier les projets communs et se profiler à l’horizon un avenir moins inquiétant.  
  
Aujourd’hui, les pays, les peuples, les sociétés et les citoyens parlent de sécurité et de démocratie.  
  
Ce sont tous les peuples du Maghreb qui se mettent en mouvement pour la chute des régimes autoritaires et l’instauration de la démocratie.  
  
Les peuples de cette région se prononcent clairement pour un changement radical, démocratique et pacifique. 
  
L’ensemble des peuples du Maghreb se réjouit de la victoire des forces démocratiques en Tunisie, constate avec douleur les épreuves que traverse le peuple libyen et suit avec attention les processus en cours au Maroc et en Algérie.  
  
Je tiens une fois de plus à vous remercier du soutien que vous apportez au peuple Algérien et à tous les peuples du Maghreb.  
  
Pour mon pays, il est difficile de définir les contours et la portée des événements qui s y déroulent depuis le début de ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui « le printemps arabe ».  
  
Certes, les choses bougent autour de nous et, malgré les apparences, les choses bougent même chez nous.    
  
Pendant les 3 mois précédents, l’Algérie a connu une émeute généralisée, elle est relayée par des mouvements de contestation sociale ininterrompus qui s’installent dans la durée : Des étudiants, des médecins, des infirmiers, des douaniers, des travailleurs de la présidence, des fonctionnaires renouent avec la contestation dans la rue, pour leur salaire ou leur statut  
  
En dépit de la levée formelle de l’Etat d’urgence et des promesses de respect des libertés, ces manifestants font une fois de plus l’expérience d’une répression qui se veut soft et sophistiquée. Une répression avec zéro mort, des policières de charme, des hélicoptères et des caméras et une gestion de communication moderne.    
  
Mieux, le pouvoir continue de jouer de la matraque, mais aussi et surtout de la carotte. Il fait tout pour segmenter les luttes sociales,  pour tenter de les manipuler, l’aisance financière actuelle lui laissant une marge de manœuvre appréciable.  
  
Nous voyons bien que le pouvoir paraît prêt à faire des concessions salariales, des réparations matérielles et des indemnisations financières, mais il continue d’empêcher toute jonction entre ces mouvements sociaux et leur expression politique. Le summum de cette manipulation est illustré par le fait qu’on attribue le rôle d’arbitre au Chef de l’Etat, en oubliant qu’il est le premier responsable du désastre économique et social de ces dernières années.  
  
Sur le plan politique, l’aspect le plus inquiétant est l’affaiblissement voire le délitement de l’Etat. Aucune institution politique, aucun ministère, aucune administration ne fonctionne. C’est le marasme total, l’autorité de l’Etat se réduit au seul dispositif sécuritaire et policier.  
  
Pourtant les hommes du pouvoir prétendent qu’il n y a pas de crise politique ; pourtant le chef de l’Etat se réfugie dans des silences insondables ; pourtant aucune décision d’ouverture politique véritable n’est prise, malgré les demandes pressantes des personnalités et des partis politiques.  
  
Le pouvoir promet l’ouverture mais il ne fait que fermer ; l’Etat d’urgence est toujours en vigueur ! 
  
Finalement,  le pouvoir cherche à installer la confusion dans l’esprit des Algériennes et des Algériens ; il   use de la diversion et de la ruse pour rendre la situation illisible et  incompréhensible à la fois pour les citoyens mais aussi et surtout pour la communauté internationale. Il sait qu’il est sous le regard de la communauté internationale, il veut gagner du temps en espérant qu’à terme les pressions internes et externes diminueront.  
  
Pour notre part, nous savons que le régime cherche à exploiter la lassitude d’une population traumatisée par plus de 2 décennies de violence ; nous savons que le pouvoir exploite le morcellement de la société et la généralisation de la corruption. 
  
Pour nous, il s’agit d’être humble devant l’énormité des problèmes. L’Algérie a besoin d’une armature éthique et politique.   
  
C’est pourquoi :  
  
Nous travaillons à rendre possible de nouveau, les initiatives citoyennes, et ce, malgré la dislocation sociale, les sectarismes et le désespoir.   
  
Nous sommes déterminés à exploiter toutes les possibilités offertes par la conquête d’espaces de libertés, que ce soit dans la presse, dans les droits humains…etc, à la faveur de mobilisations citoyennes.  
  
Nous sommes déterminés à accompagner les mouvements sociaux et les revendications pacifiques catégorielles. 
  
Nous voulons rétablir le lien social pour construire le changement et sortir de l’exclusion et de l’émeute.. Nous avons l’espoir  de voir les femmes et les hommes de notre pays accéder à la citoyenneté.  
  
Encore une fois merci de votre invitation 
  
Merci de votre initiative  
  
Merci de m’avoir écouté 
  
J’espère avoir été compris 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Avr - 22:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mo Kaidi


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 3

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 23:58 (2011)    Sujet du message: Karim Tabbou à Lyon: “Le pouvoir continue d’empêcher toute jonction entre ces mouvements sociaux et leur expression politique” Répondre en citant

Merci FFS merci Tabbou pour vos bougies en ces moments sombres de notre humanité.

Votre contribution qu'est un devoir envers votre ame et l'humanité est aussi un droit d'un etre humain conscient de son existence sur terre et sa mission envers son createur.

Certes, nous sommes tous des passagers sur cette planete, mais qu'allons-nous dire á notre createur ?
si je ne fais rien j'acquiesce toutes les injustices des dictateurs et des diables sur terre déguisés en humain alors je serai esclave et donc ni mon ame ni mes enfants et surtout pas mon createur qui m'a crée avec toutes mes intuitions et sensibilités afin de me soulever et dire NON BASTA á l'injustice... alors lá je suis tranquille.

Encore une fois FFS et mr. Tabbou vous etes vraiment cette lumiere de l'humanité dont elle a besoin. Vos contributions seront benefiques et donneront leurs fruits qui ne sera qu'utiles pour l'instauration d'un etat de droit et democratique pour surtout un maghreb FORT des Peuples Unis ... comme elle est belle cette Numidie!

Nobody can hurt me without my permission. 
_________________
ma bougie --->
1. Be the change you want to see in the world.
2. Whenever you are confronted with an opponent. Conquer him with love.
3. Nobody can hurt me without my permission.
---> sortie du tunnel/obscur... la dictature!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:58 (2017)    Sujet du message: Karim Tabbou à Lyon: “Le pouvoir continue d’empêcher toute jonction entre ces mouvements sociaux et leur expression politique”

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com