Algerie libre Index du Forum

Algerie libre
Algerie Maroc Tunisie , Liberté et democratie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 algeriens tunisiens marocains levez vous! 
La dictature est la forme la plus complète de la jalousie.
Bouteflika ne veut pas d’une présidence à vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 329

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 17:00 (2011)    Sujet du message: Bouteflika ne veut pas d’une présidence à vie Répondre en citant

Ah la bonne blague ! La galéjade du ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci ! Le président Bouteflika ne veut pas d’une présidence à vie, explique-t-il à Jean-Pierre El Khabach sur la chaîne française Public Sénat.



Le président algérien manque-t-il à ce point d’imagination pour envoyer spécialement à Paris son chef de la diplomatie défendre son image de vieil autocrate sur une chaîne française dont les Algériens ne connaissent peut-être même pas l’existence ?!
Le président algérien a-t-il à ce point perdu l’usage de la parole, lui le grand communiquant, lui qui par le passé trustait les médias de la planète, pour dépêcher à Paris son ministre des Affaires étrangères discourir sur Bouteflika, sur la volonté de celui-ci de ne pas s’accrocher au pouvoir ?
Bouteflika a-t-il à ce point peur de l’image qu’il renvoie en l’occident qu’il se décide à engager comme avocat son ministre des Affaires étrangères, qui plus est sur une chaîne française dont le taux d’audience en Algérie, et ce n’est pas une insulte pour nos confrères de Public Sénat, est égal à zéro ?
Bouteflika ne veut d’une présidence à vie ! La bonne blague.
On sait depuis sa réélection en avril 2009 à un troisième mandat que le président algérien a cessé de parler aux Algériens. On sait que depuis cette réélection avec un score de plus de 90 %, le chef de l’Etat ne gouverne que par décrets, par ordonnances.
Bouteflika est là, mais il ne parle plus à ces concitoyens. Il est là, mais il ne sort plus sur le terrain. Ou tout juste pour apparaitre sur le perron de la présidence raccompagnant un hôte de l’Algérie.
Bouteflika est président de la république, mais il a cessé de l’être. Il incarne la fonction, mais il ne fait plus la fonction.
Et c’est là où intervient la blague, la galéjade de notre ministre des affaires étrangères.
Bouteflika ne veut pas d’une présidence à vie ?
Ah bon ! Nous qui croyons le contraire.
Et pourquoi donc le président Bouteflika avait-il violé la constitution de 1996 en faisant sauter l’article qui limitait l’exercice présidentiel à deux mandats si ce n’était pour se maintenir au pouvoir ad vitam eternam ?
Pourquoi donc avait-il fait sauter, en novembre 2008 en recourant encore une fois à la fraude des urnes, ce verrou qui consacrait l’alternance au pouvoir si ce n’était pour s’offrir une présidence à vie ?
A 71 ans, l’âge qu’avait Abdelaziz Bouteflika au moment où il avait décidé d’amender la constitution, il n’avait pas d’autres prétentions que celle de finir ses jours sur le fauteuil présidentiel.
C’est que la loi fondamentale du pays adoptée par son prédécesseur Liamine Zeroual ne convenait pas à Bouteflika tant elle l’empêchait de perpétuer son règne qu’il s’était arrangé pour la modifier.
Il avait consacré ses deux premiers mandats à jouir du privilège d’être président, rêve qu’il caressait depuis la mort de Houari Boumediene en décembre 1978, il voulait faire de son troisième le mandat de la présidence à vie.
Maintenant que Ben Ali est tombé, que Moubarak est tombé, que Kadhafi est sur le point de tomber, maintenant que les régimes de ces despotes se sont écroulés justement parce qu’ils étaient fondés sur la notion de l’illégitimité, voilà que Bouteflika envoie son chef de la diplomatie expliquer que lui, Bouteflika, ne veut pas d’une présidence à vie.
Que lui, à 74 ans, a déjà fait son parcours, qu’il a servit son pays, qu’il a accomplit sa mission.
Bouteflika ne veut pas d’une présidence à vie. La bonne blague !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Fév - 17:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Algerie libre Index du Forum -> Algerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com